Quels sont les taux lorsque on assure un prêt immobilier ?

banque-en-ligne-meilleur

Lorsqu’on assure un prêt immobilier, les taux se diffèrent en fonction des critères. Le taux annuel effectif d’assurance (le TAEA) globalise beaucoup de caractéristique, mais il y a aussi le TAEAG. Le montant annuel effectif se ramifie selon le profil demandeur d’offre. Cette part versée pour une société d’assurance se diversifie par rapport à l’âge. Elle va être aussi différente en fonction de l’état de l’assuré. Le Taux effectif global par contre, est un chiffre établi par la banque. Il peut être assuré ou pas mais c’est en fonction de lui que la se calculer le TAEA. La banque donne des indicatifs pour assurer le prêt immobilier même si ce n’est pas lui-même qui va garantir l’emprunt.

Qu’est-ce qu’on entend par TAEA ?

En gros le taux de garantie en prêt immobilier est englobé par ce TAEA. Il est évidement tiré en fonction du capital emprunté. Il affermit la transparence du coût total et aide un emprunteur à évaluer différents contrats dans la mesure du facile. Ce taux exprimé en pourcentage est délivré par la banque prêteuse avant la signature d’une convention d’assurance.

S’en suivra le mode de calcul uniforme mais c’est toujours en fonction de l’assureur que va se jouer le tarif. Il est aussi exprimé en montant périodique en euro, soit mensuel, trimestriel, semestriel). Ce qui est bien dans ce type de taux, c’est qu’il touche même les frais à louer à la banque, concernant le prêt. Puis il intègre le prix de chaque nature de garantie comme l’incapacité, le décès, la perte d’emploi et assimilé.

Il faut alors tenir compte du taux effectif global du prêteur pour calculer ce TAEA. Donc pour un TEG de 2.95%, la part versée pour l’assurance est à 0.90% seulement. Ce taux annuel est variable en fonction de l’âge. Veuillez consulter ici les assureurs qui propose un pourcentage alléchant.

Le TAEAG ou le taux annuel effectif global

C’est un chiffre traduit en pourcentage, toujours calculé selon le coût de l’emprunt. Sauf que celui-ci concerne l’ensemble des coûts en dehors de cette somme empruntée. Il va donc concerner le frais de courtage, le frais de dossier d’assurance et encore la somme dédiée pour les imprévus dans le contrat etc. Le TAEAG est surtout un taux minimum qui va suivre le TAEA mais il est nécessaire car il y a toujours des services, qui vont être réalisés au cours de l’emprunt, lesquels celui-ci va devoir couvrir dès apparition d’un risque.

La variabilité du taux annuel selon les assureurs

Comme il vient d’être mentionné, le taux est variable par rapport à l’âge du nouveau client et cela devient régressif selon la date du contrat. Or si l’âge de l’assuré est moins jeune au seuil de la souscription, alors c’est différent car l’établissement prêteur ne prend jamais un tel risque. En effet, le prêt au taux nominal de 2.5% d’une durée de 20 ans diffère d’un assureur à un autre. Entre autre pour les moins de 30 ans, cela varie de 0.36% à 0.51% puis pareil pour une tranche de 31 à 35 ans.

Le Entre les fumeurs et les non-fumeurs, il y a un bon écart. Notamment pour une tranche d’âge de 36 à 40 ans le fumeur paye entre 0.195 à 0.4 % alors que le non-fumeur ne paye que 0.14 à 0.38% en moyenne.